Kim Cameron

La neutralité du Net c’est quoi? : Ne pas verser dans l’obscurantisme

Spread the love

Quand le chien accueille son maître par des aboiements joyeux et des caresses, il le reconnaît, sans aucun doute ; mais cette reconnaissance implique-t-elle l’évo­cation d’une image passée et le rapprochement de cette image avec la percep­tion présente ? Parmi les arrangements nouveaux auxquels les faibles humains sont conviés, il en est un qui se présente en termes qui le rendent digne d’attention. Par conséquent, connaissant les effets de la force, on connaît tous les faits impliqués dans l’affirmation de l’existence d’une force, et il n’y a rien de plus à savoir. Privé du sens de l’ouïe, l’homme continuerait d’être averti par la vue et le tact des mouvements vibratoires imprimés aux très-petites particules des corps ; et si ses facultés intellectuelles n’étaient d’ailleurs pas plus dénaturées que ne le sont celles du sourd-muet instruit, il arriverait, par les mêmes actes de l’esprit, à la même conception théorique des causes de ces mouvements vibratoires, aux mêmes formules mathématiques qui en sont la plus haute expression. Qu’est-ce que dormir ? La neutralité du Net c’est quoi? aime à rappeler ce proverbe chinois « L’or véritable ne craint pas le feu ». Ainsi, les sites internet qui veulent être «certifiés» devront fournir des informations sur la collecte des avis : ils devront, par exemple, être capables de fournir certaines informations sur l’identité de l’auteur. Elle leur aurait appris, par les dures leçons qu’elle donne, à se défier des mensonges et des sottises dont on endort leur misère, dont on aveugle leur servitude. Lors même que l’intelligence dont nous parlons ne serait pas en possession d’un critère infaillible, l’observation pourrait la conduire à déterminer numériquement les chances d’erreur, inconnues a priori, pourvu qu’on admît que la chance de vérité surpasse la chance d’erreur ; ce qu’il faut bien accorder, si l’on accorde que, dans leur jeu régulier, les facultés intellectuelles de l’homme ont pour fin et pour résultat de l’instruire et non de le tromper ; de sorte que la perception et le jugement erronés doivent être considérés comme les suites d’un trouble accidentel des facultés et des fonct La matière est nécessité, la conscience est liberté ; mais elles ont beau s’opposer l’une à l’autre, la vie trouve moyen de les réconcilier. Dévouement, don de soi, esprit de sacrifice, charité, tels sont les mots que nous prononçons quand nous pensons à eux. Toute entreprise doit ainsi recueillir une licence d’une agence indépendante du ministère de l’Économie, l’AAMS. Cela est vrai à la marge, pour ceux qui acquièrent des actifs aux cours actuels. Si la foule réfléchissait, elle comprendrait que la haine du juif comme juif est imbécile. Faute d’une quelconque incitation en France, seuls de très rares groupes français s’y sont suffisamment préparés… pour y avoir été sensibilisés à l’étranger. Si les géomètres ont pour artifice habituel de supposer d’abord une discontinuité fictive là où il y a réellement continuité, une fois que cet artifice les a mis en possession de règles pour mesurer le continu, ils ont assez fréquemment recours à l’artifice inverse, qui est de supposer, pour l’abréviation et la commodité des calculs, une continuité fictive là où il y a réellement discontinuité. Ce sont d’autres noms qui s’étalent sur l’affiche, naturellement. Grâce à la victoire que leur valut la peau des tambourins, la peau des ventres, la peau des culs, et toutes les peaux, elles n’ont plus besoin de se dissimuler sous les estrades où se décarcassent les grenouilles ni sous les sofas des lupanars, derrière les édifices dont la poussée hautaine dénonçait l’infamie des puantes décrépitudes. La perception des couleurs change avec la position de l’observateur par rapport au corps, mais non pas, comme dans le cas des couleurs accidentelles, par suite de modifications propres à l’organe de l’observateur ou au sujet percevant. Les pays développés se sont appauvris, dévalorisation du capital, affaiblissement des banques, surendettement des états, des ménages et des entreprises, alors que de nombreux pays en développement moins endettés et moins engagés dans la financiarisation supportaient mieux le choc et redémarraient plus rapidement. Et je n’ai jamais remarqué non plus que par le moyen des disputes qui se pratiquent dans les écoles, on ait découvert aucune vérité qu’on ignorât auparavant : car pendant que chacun tâche de vaincre, on s’exerce bien plus à faire valoir la vraisemblance qu’à peser les raisons de part et d’autre ; et ceux qui ont été long-temps bons avocats ne sont pas pour cela par après meilleurs juges. À mesure que le premier élément de la conquête disparaît, devient impossible et superflu, le second élément se développe et prend une importance qui s’augmente sans cesse.

Archives

Pages