Kim Cameron

e-reputation : Un effort pour équilibrer les temps des hommes et des femmes

Spread the love

« Cette institution sera gérée avec professionnalisme », explique-t-on en Chine, notamment à travers des nominations justifiées uniquement par l’expérience et la compétence des personnes. Elle tient, comme la première, aux habitudes statiques que notre intelligence contracte quand elle prépare notre action sur les choses. La terre donne la vie, qui est la source de toutes les richesses, qui est la seule richesse ; elle s’oppose à ce qu’on gaspille cette richesse, à ce qu’on la déforme, à ce qu’on l’empêche de naître. Mais cette question présuppose que la réalité remplit un vide, que sous l’être il y a le néant, qu’en droit il n’y aurait rien, qu’il faut alors expliquer pourquoi, en fait, il y a quelque chose. C’est un événement qui génère de vraies cohésions sociales et institutionnelles au niveau européen, estime e-reputation. La manipulation des tarifs publics est simplement une manifestation de la faiblesse des gouvernants qui n’osent pas utiliser leurs pouvoirs régaliens en matière fiscale et préfèrent se défausser sur les entreprises en disséminant des mesures de transfert sous le couvert d’obligations de service public, probablement plus indolores mais assurément coûteuses pour la collectivité. Chacun d’eux se définira en effet alors un pas en avant. L’opinion qu’on cherche à supprimer par l’autorité peut très-bien être vraie : ceux qui désirent la supprimer contestent naturellement sa vérité, mais ils ne sont pas infaillibles. On sait que l’on doit relever toute une série de défis : mieux gérer les ressources naturelles, anticiper les changements environnementaux, favoriser l’essor des nouvelles technologies, résoudre les défaillances de gouvernance à tous les niveaux du local au mondial, favoriser la création d’emplois durables, réguler la finance…Mais, si les travaux d’experts sur ces sujets sont nécessaires pour dessiner des scénarios, ils ne peuvent qu’être des outils pour alimenter la réflexion et le débat. On n’en voit point d’autre, en vérité, que la reprise de l’Alsace-Lorraine. Et si elle veut bien que les chats fassent la police dans sa boutique, elle veut surtout continuer à tirer la plus grande rente possible de sa manne : les fréquences qu’elle attribue à prix d’or. Outre le plan d’austérité, la banque d’Angleterre pourrait se sentir obligée d’augmenter ses taux d’intérêt dans les mois qui viennent. Pour l’utilité que les autres recevroient de la communication de mes pensées, elle ne pourroit aussi être fort grande, d’autant que je ne les ai point encore conduites si loin qu’il ne soit besoin d’y ajouter beaucoup de choses avant que de les appliquer à l’usage. Dans le contexte actuel de compétition mondialisée qui met face à face petits et grands commerçants de tous les pays, qu’ils soient des acteurs traditionnels ou bien des pure players, une transformation digitale trop timide peut vite être fatale. Dès lors on supposait donnée d’un seul coup la totalité du réel. Craignant la montée du protectionnisme, qui a de fortes racines dans notre pays, nous avons longtemps dissimulé qu’il y avait des perdants dans la mondialisation et laissé passer la formule de mondialisation heureuse. Ballue l’emploie comme nom commun appellatif en supposant l’existence de plusieurs unités. Comme si l’on avait le droit d’étendre au détail des parties, rapportées chacune à chacune, ce qui n’a été observé ou inféré que des deux touts, et de convertir ainsi un rapport de solidarité en une relation d’équivalent à équivalent ! Dégageons-nous enfin de l’espace qui sous-tend le mouvement pour ne tenir compte que du mouvement lui-même, de l’acte de tension ou d’extension, enfin de la mobilité pure. Nous avons répudié le matérialisme, qui prétend faire dériver le premier terme du second ; mais nous n’acceptons pas davantage l’idéalisme, qui veut que le second soit simplement une construc­tion du premier. Il ne faut plus retomber dans le Moyen Age ! Le sujet de cet écrit n’est pas le libre arbitre, mais bien la liberté sociale ou civile, c’est-à-dire la nature et les limites du pouvoir qui peut être légitimement exercé par la société sur l’individu : une question rarement posée et presque jamais discutée en termes généraux, mais qui influe profondément sur les controverses pratiques du siècle par sa présence secrète, et qui probablement se fera bientôt reconnaître pour la question vitale de l’avenir. Je voudrais ajouter quelques mots. Quand ils existent, leur situation n’est pas enviable. Avant d’introduire dans la morale la spéculation métaphysique, il est essentiel, en effet, de déterminer d’abord jusqu’où peut aller la morale exclusivement scientifique. Les plus grands peuples ont été ceux qui étaient les plus forts et avaient le plus robuste appétit ; les Romains étonnèrent le monde par leur gourmandise ; les Anglais, les Allemands, les Russes (qui auront plus tard un rôle si important) sont de grands mangeurs ; l’égoïste même peut aussi travailler au perfectionnement universel : il peut produire une génération saine, vigoureuse, hardie.

Archives

Pages